Herbier

Les chercheurs désirant travailler dans les herbiers et à la bibliothèque durant le congrès sont priés de s’annoncer par courriel :
Herbier de phanérogamie : herb-phanero.cjb@ville-ge.ch / Herbier de cryptogamie : herb-crypto.cjb@ville-ge.ch

Avec ses quelque 6 000 000 d’échantillons, l’herbier des CJB est un des plus importants au monde. Héritier d’une longue tradition botanique genevoise qui remonte au XVIIIème siècle, il rassemble des végétaux et des champignons du monde entier, mais particulièrement de la région méditerranéenne, du Proche- et Moyen-Orient, d’Amérique du Sud et d’Europe.

Collection Générale

_CJB8436

L’histoire de la Collection générale débute avec le don de l’herbier Haller filius, en 1823, mais c’est avec l’arrivée à Genève de l’Herbier Benjamin Delessert en 1869 (300 000 spécimens du monde entier) que le Conservatoire botanique acquiert une véritable stature internationale. De nombreuses collections viennent ensuite augmenter la Collection générale dont l’accroissement se poursuit, par échanges, dons et achats, et par les récoltes des botanistes de l’institution. Parmi les plus importantes collections qui sont venues s’ajouter à l’Herbier général on peut citer:

Phanerogamie

  1. Aellen; W. Barbey; P. E. Boissier; A. P. de Candolle; A. L. P. P. de Candolle; A. C. P. de Candolle; E. Hassler; W. G. F. Herter; A. Huber-Morath; R. V. Litardière; G. Looser; P. Mouterde; H. Pabot; K. H. Rechinger; G. F. Reuter.

Cryptogamie

  1. J. Brun (Diatomées); A. P. De Candolle; J.-E. Duby (Musci); J. Favre (Basidiomycètes); V. Fayod (Basidiomycètes); A. L. A. Fée (Ascomycètes lichénisés); K. W. G. L. Fuckel (Ascomycètes); J. Hedwig (Musci); J. B. Jack (Hepaticae); M. Josserand (Basidiomycètes); R. Kühner (Basidiomycètes); J. Müller Argoviensis (Ascomycètes lichénisés); C. G. D. Nees (Musci); L. E. Schaerrer (Ascomycètes lichénisés); F. Stephani (Hepaticae).

Herbier « fermés »

Ils correspondent en général à un ouvrage de référence selon lequel ils sont classés et dont l’ordre est immuable. Les échantillons de ces collections ne sont pas prêtés.
G-DC (Herbier de Candolle): cet herbier comprend non seulement les matériaux utilisés lors de la rédaction du Prodrome, mais aussi ceux des « Monographiae Phanerogamarum » (les autres séries de l’Herbier De Candolle ont été incorporées dans l’Herbier général (G)).
G-BOIS (« Flora Orientalis »): cet herbier a été reconstitué dans les années 1960, sur la base des matériaux cités dans le « Flora Orientalis » (les autres collections de l’Herbier sont incorporées à l’Herbier général (G)).
G-BU (Herbier Burnat): comprend un « Herbier des Alpes maritimes », un herbier d’Europe (comprenant les séries récoltées par John Briquet et utilisées pour son Prodrome de la Flore Corse) et l’herbier Thuret.
G-PREL (Collection prélinnéenne): Collection d’environ 30 000 spécimens anciens et comprenant des récoltes des XVIIème et XVIIIème siècles faites dans les Indes, à Ceylan, au Cap de Bonne Espérance et dans les Antilles, entre autres.